Les Français et la propreté en ville

Kärcher, spécialiste du nettoyage, et Kantar, filiale du groupe WPP dédiée aux études marketing, se sont associés dans le cadre d’une enquête sur la propreté urbaine.

Les résultats sont sans appel : 98 % des Français estiment que la propreté d’une ville est un sujet important voire très important, et qu’elle participe au sentiment de bien-être que l’on peut (ou pas) y ressentir. Si 70 % des sondés se sont dits satisfaits de la propreté de leur ville, il existe toutefois quelques nuances. Les villes comptant entre 2 000 et 20 000 habitants enregistrent un taux de satisfaction de 80 %. Quant aux régions, c’est l’Ouest qui enregistre le meilleur taux de satisfaction, avec 81 %, alors que la région parisienne est sous la moyenne nationale, avec près de 65 %. Pour 78 % des personnes interrogées, les déchets au sol constituent la principale nuisance. Les déjections canines et les dépôts sauvages ou encombrants arrivent en deuxième et troisième positions des déchets les plus nuisibles avec, respectivement, 55 % et 54 % des réponses. 90 % pensent qu’il faut responsabiliser les citoyens en les verbalisant (63 %) ou en effectuant un travail de sensibilisation (52 %) ; contre 43 % qui estiment qu’il faut également responsabiliser les mairies. Parallèlement à cela, cette étude met en lumière le souci de sécurité qui, avec la propreté des rues, représente une attente prioritaire des Français à l’égard de leur mairie.