Assurance-crédit et Dispositifs Cap : Evaluation et suivi

Le texte définitif de la 3e loi de finances rectificative a été publié. Le Parlement est obligé de produire, dans les 18 mois qui suivent l’adoption et la mise en place de ce dispositif, un rapport de réassurance garanti par l’Etat à travers Cap relais et Cap +. Une bonne nouvelle pour la FNBM qui qualifie cette évaluation et ce suivi comme une nécessité. Pour une meilleure reprise de l’activité économique, le maintien du crédit interentreprises est plus qu’absolu. L’assurance-crédit joue un rôle clé dans la sécurité des échanges commerciaux. Le but de ce dispositif gouvernemental ambitieux est d’apporter une stabilité des taux de prime pour les entreprises dans les filières suivantes : la construction, la rénovation, la distribution aux artisans et le bâtiment. L’assurance-crédit doit également s’engager dans le maintien de ces taux de prime.