C Mon Jardinier : Un développement croissant

Lors d’une soirée presse, en décembre, la start-up C Mon Jardinier a présenté son développement ainsi que ses différents axes stratégiques. Pour l’occasion, plusieurs partenaires, jardiniers-paysagistes, sont intervenus sur des thèmes précis : Trillium Paysage au sujet des plantes rares ou, encore, De l’arbre à l’arrosoir sur le travail éco-responsable et écologique.

“Trouver en un clin d’œil un vrai jardinier professionnel”

Créée il y a 10 ans, C Mon Jardinier possède sa propre équipe de jardiniers-paysagistes. Elle propose des services dans les travaux de création et d’entretien de jardins. Avec plus de 5000 demandes et ses 140 jardiniers fédérés, la start-up multiplie chaque année son chiffre d’affaires par 3. Pour la fin du mois de juin 2020, l’entreprise espère accueillir 400 adhérents. Grâce à son site internet et son application, ses clients peuvent choisir un jardinier proche de chez eux sans se déplacer, obtenir un devis gratuit, mais aussi régler en ligne. C Mon Jardinier, s’engage à faire gagner du temps aux jardiniers professionnels avec ses outils digitaux, un support commercial permanent et un service administratif en ligne complet. La société a aussi pour objectifs d’augmenter le chiffre d’affaires de ses membres avec un apport régulier de nouveaux clients et créer une communauté de professionnels. Pour continuer dans cette logique de développement, C Mon Jardinier tient à mettre en place l’ensemble des dispositifs cités, dans le secteur de la création paysagère. Actuellement, un partenariat est en cours dans le but de proposer la formule suivante : un coaching client accompagné de la fourniture et l’acheminement de végétaux et de l’exécution du site. La signature de l’accord était fixée à la fin de l’année 2019.

Priorité aux plantes rares

Trillium Paysage est l’un des partenaires de C Mon Jardinier. L’entreprise est venue parler de l’acclimatation des plantes rares. Ses fondateurs, Hombeline et Rudy, mettent l’accent sur l’écoute du client et échangent beaucoup avec eux. Pour chaque projet qu’ils réalisent, une vaste gamme de végétaux est proposée aux clients pour leur laisser le plus grand choix possible. Ils assurent également un service client de qualité avec des aides et conseils. Adepte du circuit court, la société assure une traçabilité de ses produits, achetés auprès de pépiniéristes locaux. Puis, pour garantir une transparence totale, l’équipe rencontre l’ensemble de ses fournisseurs afin d’évaluer la qualité et les méthodes de culture. En général, les végétaux en pleine terre sont privilégiés par rapport à ceux en serre chauffée.

Un jardin éco-responsable

Créée en 2019, De l’arbre à l’arrosoir est intervenue au sujet de l’écologie et des pratiques éco-responsables dans le jardin. La société, pour ses différentes créations, utilise du matériel de chantier à batterie, mais aussi des outils électriques. Côté végétation, elle met un point d’honneur à choisir des plantes adaptées au climat et limite l’utilisation de produits de traitement qui ne sont pas d’origine naturelle. Sur l’ensemble de son commerce, De l’arbre à l’arrosoir passe par un circuit court.
C Mon Jardinier a investi de grosses sommes dans la mise en place d’outils innovants au niveau de l’entretien et de la création, afin de s’imposer sur le marché du B to B.•