Invivo, le retail au cœur de la transition agricole et alimentaire


InVivo engage une transition, pour un modèle agricole et alimentaire plus durable. À l’occasion de sa conférence annuelle, le groupe a présenté sa stratégie de développement à l’horizon 2030. Par le renforcement de ses enseignes et des engagements RSE forts, InVivo Retail occupe une place centrale dans le dispositif.

La décennie 2020 sera celle de la transition agricole et alimentaire. C’est l’objectif affiché par InVivo, à l’occasion de sa conférence annuelle, le 18 décembre dernier. Le premier groupe coopératif agricole de France, fort de 201 coopératives adhérentes, y a présenté son plan de développement à l’horizon 2030. Si ce projet s’inscrit dans la continuité du précédent, il trace de nouvelles perspectives, à travers le renforcement de la politique RSE, la définition d’une troisième voie pour l’agriculture ou le développement d’outils digitaux pour les agriculteurs.

Si chacune des filiales y prend sa part, le renforcement d’InVivo Retail apparait comme déterminant pour la stratégie du groupe. 2 000 points de vente de jardinerie en Europe, c’est l’ambition présentée par la filiale retail. Elle augmenterait son nombre de magasins de plus de 40 % et deviendrait le fer de lance de la jardinerie écoresponsable sur le continent. Durant l’exercice 2018-2019, InVivo Retail a renforcé sa position de leader français de la jardinerie, en rachetant Jardiland. Par l’acquisition de Bio&co, le groupe a développé un pôle de distribution alimentaire de proximité, consacré aux produits bio et locaux. Pour la décennie à venir, InVivo Retail annonce plusieurs objectifs ambitieux. La structuration de filières complètes, de la conception du produit à la maitrise du parcours client, est ambitionnée sur les marchés du végétal, de l’animalerie, de l’alimentaire et de la décoration. Pour cela, la filiale souhaite harmoniser son offre dans les différents magasins, et même créer sa propre marque de produits de jardinerie distribuée dans ses enseignes. De plus, elle souhaite développer son offre alimentaire (Frais d’ici, Bio&co) au sein de ses jardineries généralistes, Jardiland ou Gamm vert. Cette stratégie de corner pourrait augmenter la fréquentation dans des magasins et augmenter le panier moyen des consommateurs. La restructuration des marques est aussi à l’étude. Les années à venir pourraient voir l’apparition d’une enseigne de jardinerie grand public, disposant d’un grand nombre de points de vente, et d’une enseigne à vocation agricole, présente dans les territoires ruraux.

Une politique RSE ambitieuse

Ce développement s’inscrit dans une large volonté de transformation du modèle agricole français, jusque dans la vente aux consommateurs. Une politique RSE ambitieuse s’appliquera aussi chez InVivo Retail. La filiale se donne jusqu’à 2030 pour bannir totalement le plastique pétrosourcé de ses enseignes. De plus, la promotion d’une gestion durable des ressources naturelles et la suppression du gaspillage alimentaire et végétal sera organisée dans son réseau.