Le rayon animalerie au secours des jardineries

Val’hor, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, annonce que les actions d’influence menées auprès du gouvernement vont permettre aux jardineries disposant d’un rayon animalerie d’ouvrir l’ensemble de leurs rayons à leurs clients. Une décision prise suite à la réunion des présidents des fédérations – membres de Val’hor – le mardi 7 avril, pour faire état de l’avancement des actions collectives entreprises par l’Interprofession et ses familles ; et qui devrait permettre de soutenir la filière horticole. L’intérêt de la requalification des semences et plants potagers en produits de première nécessité a, ainsi, été reconnu par chacun, à travers la décision ministérielle du 1er avril 2020 selon laquelle “L’ouverture des jardineries qui vendent de la nourriture pour animaux peuvent proposer à la vente l’ensemble des produits du magasin… sans pour autant que le décret du 23 mars 2020 doive être modifié…”.