Samse : Un 100e anniversaire exceptionnel !

L’évènement incontournable pour les professionnels du bâtiment était de retour à Chambéry. En effet, la 5e édition du salon Samse s’est déroulée les 6 et 7 février. Cette année était placée sous le signe de la fête puisque le groupe célébrait ses 100 ans.

Parce qu’on n’a pas 100 ans tous les jours, le groupe Samse a vu les choses en grand. Son objectif, proposer le plus gros salon qu’il n’ait jamais fait depuis 10 ans. « Cette édition doit être exceptionnelle », déclare François Bériot, Vice-président du directoire Samse. Et c’est dans une ambiance festive que la Samse a accueilli ses équipes, ses clients et ses fournisseurs.
Au programme : 9 500 m2 d’exposition avec deux espaces dédiés aux démonstrations. Pour la soirée, le spectacle Stars 80. Au total, 345 industriels, fabricants de matériaux et d’outillage exposaient leurs produits et innovations. Le nombre de visiteurs, quant à lui, s’élevait à plus 6 000.

La 1ère remise des trophées de l’Innovation
Sur le même modèle que sa petite sœur Doras, mais un peu revisité, le salon a organisé sa première remise des Trophées de l’Innovation Samse. Pour la promotion 2020, 5 gagnants ont été sélectionnés. L’entreprise ATE, avec son produit Batifibre le drain 3 en 1, a remporté le trophée d’or. Il s’agit d’une solution de drainage tout à fait innovante, qui peut remplacer un système traditionnel composé d’un drain nu, d’un enrobage de gravier ou encore d’un géotextile. Elle s’installe autour des fondations, afin de permettre aux eaux d’infiltration d’être évacuées. Le coulissant automatisé et connecté de la marque Caib, s’est vu décerner le trophée d’argent. Cette baie coulissante, en aluminium, a été pensée en collaboration avec Somfy. Son ouverture et sa fermeture automatique peuvent s’effectuer et se contrôler depuis le téléphone, mais aussi à l’intérieur de chez soi, depuis un point de commande.
Le trophée de bronze a, quant à lui, été remis à 2 entreprises arrivées ex aequo. Le premier gagnant était donc le montant ID4 de SPP. Long de 2,7 m et haut de 60 mm, ce profilé métallique est composé d’acier galvanisé. Il permet de conserver les habitudes de pose ce qui représente un véritable gain de temps et il se fixe dans un rail de 48 standard. Le second était le Nouvel OSB par Kronospan. Avec sa composition en matériaux organiques, il répond à une demande plus écologique et est recyclable. L’OSB 3 possède de nombreuses caractéristiques comme une forte résistance à l’humidité, un support de grosse charge et de rigidité pour la construction ou encore une grande flexibilité et résistance aux chocs.
Et pour clôturer la cérémonie, le jury a récompensé la marque Fondatel du trophée coup de cœur pour ses moules à gaufre en forme de logo Samse.

Un Samse Tour pas comme les autres
Toujours dans l’idée de célébrer ses 100 ans, l’enseigne Samse crée son Samse Tour. « Pour le centenaire de l’enseigne, nous avons choisi de reproduire un camion en impression 3D des années 1930. Rien ne peut mieux représenter notre activité qu’un camion, car il n’y a pas de bonne entreprise sans bons chauffeurs-livreurs et bons magasiniers », explique Stéphanie Foltier, Responsable de la relation Client de Samse. Parti à la fin du salon, le camion va faire le tour des 80 agences de l’enseigne, un premier arrêt est prévu dans celle de Chambéry, située à quelques kilomètres du Parc des Expositions. Chaque point de vente organisera une animation avec ses clients et collaborateurs. Il aura également pour mission de réaliser une photographie devant le camion. « A l’issue du Samse Tour, les 3 meilleures photographies seront primées par un jury, complète-t-elle. De plus, pour marquer le coup des 100 ans, un livre retraçant le siècle d’existence de la Samse sera édité. » Nouveau clin d’œil à l’âge d’or de la Samse, l’animation commerciale BtB Batidays, qui a lieu 2 fois par an, sera peut être renommée Bati Birthday.

Bulle de Soi : réservée aux femmes
Afin de se démarquer des autres salons, la Samse a remis en place un espace dédié aux femmes, Bulle de Soi, pour une troisième édition. « Ce lieu de ressources est réservé aux femmes artisanes ou clientes, aux compagnes des artisans qui veulent prendre du temps pour elles. Parfois, ce sont les maris eux-mêmes qui accompagnent leurs épouses jusqu’ici. Il faut savoir que l’institut est interdit aux hommes », dévoile Lydia Ait-Ouaret, Hôtesse d’accueil au siège du groupe Samse. Bulle de Soi s’organise sur le même concept qu’un hammam avec au programme : mise en beauté, massage des mains et manucures. Un espace bar et salon est également présent, pour créer une ambiance salon de thé conviviale. « Pour les prestations, ce sont les élèves de l’école d’esthétique Perfit qui mettent au service de ces femmes leurs compétences. Tout cela est, bien évidemment, gratuit », détaille-t-elle. Suite aux différentes demandes des clientes, le concept Bulle de Soi réfléchit à développer son offre avec, pourquoi pas, des massages.

Ce fut donc une belle 5e édition qui s’est clôturée. Pour Jérôme Thfoin, « ce qui fait le succès d’un salon, c’est la co-construction et l’intelligence collective ». Pour la Samse, le pari est réussi et cette 100e année commence plutôt bien.

Description : https://www.bricomag-media.fr/wp-content/uploads/2020/02/20200227-picto-abo.jpg

Cet article vous intéresse ?
Pour le lire dans son intégralité, abonnez-vous à la version papier de la revue Bricomag !