Stihl reste optimiste pour le moyen terme

Forte de son expérience dans les matériels thermiques et du développement rapide et très large de ses gammes d’outils à batterie, dont elle est leader, Stihl voit l’avenir avec optimisme, malgré la tempête provoquée par la Covid-19. Le jardin est devenu une valeur très sure.

« L’année 2020 devrait être bonne, voire très bonne, concède, non sans un peu de surprise, Alexandre Thorn, Directeur général de Stihl France. Nous devrions arriver à une croissance de 0 en fin d’année, alors que nous envisagions, il y a quelques semaines, un recul de 10 à 30 % ! Les perspectives de fin d’année changent chaque semaine… ». Depuis le déconfinement, le 11 mai, l’activité est, en effet, extrêmement forte au point que les livraisons ont du mal à répondre à la demande ! Ce qui crée des déceptions en magasin.
Cette situation est européenne. « Après de très bonnes performances en janvier et février, il y a eu un déclin notable au début du deuxième trimestre, note Bertram Kandziora, Président du Conseil d’administration de Stihl. Mais nous restons toutefois optimistes pour le moyen terme ». Il peut l’être puisque les particuliers ont rattrapé leur retard dans leurs achats. Ils ont aussi acquis de nouvelles machines parce qu’ils se sont remis au jardin. La demande est forte car la météo est aussi favorable. Cependant, un léger fléchissement se fait sentir depuis la mi-juin.

Lire la suite dans le Bricomag de JUIN/JUILLET N°245