Marie-José Nicol : « Bye bye et au plaisir ! »

Jamais je n’aurais pu imaginer qu’un jour je puisse écrire ces lignes, tant ce que je vais vous dire me semble encore aujourd’hui au-delà du réel. Je n’ai donc pas d’autre choix que de vous adresser cette phrase lapidaire : Lire plus …